Sécurisez vos locaux : mettre en place un système d’alarme

Les risques qu’encourt une entreprise sont multiples. La technologie avance en permanence. Les sinistres naturels (incendie, inondation…) ou volontaires (intrusion…) ne préviennent pas et nécessitent une protection adaptée.

 

Protéger et s’équiper en dispositifs d’alarme

La sécurité des entreprises fait partie des préoccupations des pouvoirs publics pour laquelle ils ont édicté une législation particulière. Ainsi, trois dispositifs essentiels sont obligatoires :

   – une protection antiintrusion qu’incluent les bris de glace, les mouvements imprévisibles dans ou à l’extérieur des locaux… Elle est à coupler avec des détecteurs et est reliée à un poste de contrôle pour en renforcer l’efficacité.

   – un dispositif anti-incendie qui associe au minimum des détecteurs de fumée et des extincteurs 2 à 3 pour une surface de 300 m². Des plans d’évacuation des personnes en cas de sinistre sont obligatoires.

   – le système d’alarme au gaz qui renseigne sur le taux de gaz de l’air ambiant. Inutile si vous n’êtes pas relié au réseau gazier.

Mettre en place un système de sécurité dans une entreprise ne s’arrête pas à la réglementation, mais peut s’étendre à tous les points névralgiques des locaux (porte d’entrée pour filtrer les visiteurs et écarter les indésirables, salle d’archivage des documents stratégiques volumineux…). Les endroits à protéger sont à définir précisément en fonction des besoins de la société.

Pour cette mise en place de système de sécurité, deux types de matériels sont proposés. La filaire et le sans-fil. Il appartient aux entreprises de choisir, mais après des études pointues préalables pour une adéquation efficace aux besoins en adjoignant par exemple un système de vidéo plus un système d’alarme.

 

Une installation d’alarme performante

 Des incontournables. Confiez la réalisation de votre équipement à des professionnels. C’est la première condition pour en assurer la fiabilité et l’efficience. Le premier pas consiste à faire un audit de vos locaux, la configuration, la taille, avec ou sans étage. Ce renseignement est primordial, car influe sur le choix des matériels, dont le nombre de capteurs. Cet audit permet également d’apprécier la possibilité de couvrir plusieurs risques simultanément. À l’issue de l’audit, arrêter l’option à réaliser. Sachez que les alarmes filaires et hybrides sont inviolables aux attaques électroniques (brouillages…) donc sûres. Elles conviennent bien aux immeubles de moyenne et grande importance. Les alarmes sans fil présentent plus de malléabilité (déplacement ou rajout de détecteurs…) et plus faciles à installer (absence de câbles). Elles sont parfaites pour les petites unités. Les équipements d’alarme ont des avertisseurs sonores intégrés. N’hésitez pas à demander à votre professionnel de suggérer le nombre de capteurs qu’il juge optimal et le comparer à ce que vous pensez être suffisant pour votre sérénité. Ne vous privez pas des bénéfices inhérents à la vidéosurveillance ou à la télésurveillance. La première fait appel à des caméras internes qui filment sans interruption ou pendant des plages horaires définies. Matériel réglable pour se déclencher en cas de détection de mouvements anormaux. La deuxième fait appel aux services d’un prestataire qui assure la surveillance de loin. La connexion au service de surveillance permet une intervention et la mobilisation rapide des forces de l’ordre. Mais attention, l’utilisation de ces systèmes à distance est balisée. Si filmer les locaux et l’identification des intrus sont autorisés, prendre en images les travailleurs est interdit, par exemple : l’espace dédié à une caisse peut être enregistré, mais pas le manipulateur. Vidéosurveillance et télésurveillance sont installées à la demande.

 

 

Opter pour un système de surveillance adapté à vos besoins

De tout ce qui précède, il apparaît que sécuriser des locaux d’entreprise est à combiner avec un système de vidéosurveillance efficient. À ce sujet, le recours à des caméras IP vous laisse le choix entre la filaire aux caractéristiques de fiabilité indéniables. Les câbles vous garantissent un système stable et performant. De son côté, si vous penchez pour le sans-fil, la fiabilité est moins importante bien que les communications longue distance et un bon défilement et envoi des images sont irréprochables. À vous de choisir le système qui vous convient en tenant compte des conclusions de l’audit. Enfin, la technologie est merveilleuse, mais ne délaissez pas pour autant les mesures simples d’usage : renforcement des verrouillages des portes et fenêtres, gardiennage, appel à un service de gardiennage si nécessaire, la surveillance à distance pour des locaux inoccupés… La sécurité n’a pas de prix.

Serruriers : comment trouver le bon dépanneur ?
Self-protection : s’équiper d’un pistolet d’alarme