Armoire forte : quel niveau de protection ?

Armoire forte

Avez-vous des objets de valeurs que vous voulez à tout prix protéger des vandales ou des aléas du futur ? Si tel est le cas alors les armoires fortes ou les coffres-forts restent l’alternative la plus recommandée. Toutefois, le modèle adéquat se choisit minutieusement et cela se juge par le niveau de leurs protections. Il faut alors y voir un peu plus clair pour réaliser un excellent investissement.

Les caractéristiques d’un coffre-fort

Le coffre-fort a été spécialement conçu pour résister aux  agressions. De ce fait, une armoire blindée devrait être fabriquée avec des matériaux difficiles, voire impossible à fracturer avec une ouverture dotée d’une serrure à clef ou à combinaison. Toutefois, il faut garder à l’esprit le fait qu’aucune armoire n’est inviolable. Pour ce qui est de son efficacité, le temps vous servira de témoin. En effet,  il doit être capable de résister à tout type d’agression, mais surtout à l’incendie et à l’inondation. Bien au-delà des catastrophes naturelles, l’armoire blindée devrait être capable de protéger vos objets de valeur de la poussière. En outre, pour contribuer à cette robustesse le coffre-fort se doit d’avoir des parois assez épaisses.

Par ailleurs, la matière de ses parois contribue à son inviolabilité. Il en va de même pour le système d’ouverture qui peut proposer une performance plus ou moins avancée et imposante. Souvent, les gens se tournent vers la serrure en métal, ou en acier manganèse. Dans d’autres cas, seule la présence d’un antiperçage suffit pour vous tranquilliser. Ces derniers se situent en général sur l’ouverture ou toute la surface de l’armoire forte.  Enfin, la robustesse des pênes, leurs diamètres ou leurs nombres en disent long sur la solidité du coffre-fort. Cependant pour être sûre de sa solidité, mieux vaut se fier à des normes. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur www.coffrefortpro.com.

Les normes à respecter

Avoir une armoire forte ne suffit pas, car il faut respecter certaines normes. Le respect de ces dernières se fera en fonction des risques que vous voulez couvrir. En effet, il y a celles qui spécifient l’exigence pour résister à l’effraction, d’autres par conséquent servent à braver le feu et bien évidemment il y a les normes qui protègent vos documents confidentiels contre les risques d’inondations. Dans tous les cas, les coffres-forts ont pour rôle de décourager les vandales. 

À cet effet, l’armoire se doit d’être solide pour braver les disqueuses ou marteaux piqués. D’autre part, il faut que la serrure résiste au crochetage et à toute forme d’agression. Pour vous repérer parmi les dédales de coffres, ceux qui sont capables de résister à l’œuvre d’un cambrioleur sont dotés des normes EN 14450 et EN 1143-1. Il ne faut pas oublier les classes A2P qui sont réputées pour leurs résistances. Le fait est qu’il est important de rester respectueux envers ces normes pour garantir un certain niveau de résistance face à une effraction.

Les normes contre l’incendie

En dehors de l’effraction, les armoires fortes ignifuges sont à prendre en considération bien que toutes ne se valent pas. Pour ce faire, il est important d’investir le coffre-fort intelligemment. Et pour cause, les matériels informatiques résistent mal aux flammes même si le coffre-fort est très blindé. Ces supports informatiques sont en effet plus difficiles à protéger que les documents en papier. Les papiers ne s’enflamment pas à l’intérieur du  coffre même à une température de 100 °C.

La durée de résistance du coffre-fort est un autre point à ne pas manquer. Si vous vous trouvez en plein centre-ville, les armoires qui peuvent braver les flammes pendant 30 minutes suffisent amplement. En revanche si vous vous trouvez en périphérie alors mieux vaut opter pour des armoires fortes capables de résister à l’incendie pendant une durée de 60 minutes, le temps qu’il faut pour que les secouristes puissent se déplacer à vos locaux. Qui plus est, ce type de coffre-fort peut survivre à une chute de plusieurs d’étages.

Les normes contre l’inondation

À ce jour, seules les armoires qui ont reçu la norme ETL sont considérées comme des coffres-forts étanches. Cette norme prouve la résistance du coffre-fort à l’inondation, car ces derniers ont été entièrement immergés dans l’eau pendant une heure pour ensuite être soulevés et faire l’objet d’une vérification rigoureuse. Les scientifiques ont pris soin de s’assurer le fait qu’aucune goutte d’eau ne s’est infiltrée à l’intérieur de façon à statuer sur l’étanchéité du coffre. En outre, s’il existe des coffres-forts plus résistants, les fabricants doivent renseigner les consommateurs des tests qui y ont été réalisés. Souvent les coffres étanches sont capables de résister à l’eau pendant une durée d’une heure, le temps que les secouristes puissent se rendre chez vous. Sinon il existe aussi des armoires fortes qui peuvent résister à l’eau pendant 3 à 4 heures à 3 mètres de profondeur.

La pose du coffre-fort

En dehors de leur niveau de protection, le choix des armoires fortes devra se faire en fonction de leurs poses. Il y a dans un premier temps les modèles à encastrer ou à emmurer qui comme leurs noms l’indiquent sont à incorporer dans un mur ou sous le sol. Cette dernière a l’avantage d’être discrète et difficile à ouvrir de par son emplacement. Toutefois, son emplacement impose plusieurs contraintes. D’une part, il va falloir faire appel à un maçon pour sa mise en place. D’autre part, une armoire forte pas donné à tout le monde, car pour pouvoir encastrer ces armoires il faut être propriétaire des lieux. Mieux vaut alors s’en dispenser si vous êtes locataire. Une autre contrainte que vous pourrez rencontrer se trouve au niveau de l’épaisseur des murs.

En effet l’épaisseur du mur donnera la profondeur maximum du coffre-fort. Aussi il faut faire attention au poids de l’objet qui va l’occuper pour ne pas compromettre la sécurité de vos façades, mais aussi leurs esthétismes. Ensuite, il y a les coffres-forts à poser. Ces derniers sont moins exigeants en ce qui concerne la maçonnerie et l’emplacement. Toutefois, leur poids est un point à prendre en considération. Aussi, bien qu’ils soient moins exigeants, il faut réaliser des trous dans les murs ou sur le sol pour pouvoir bien les fixe. Dans tous les cas c’est le type de coffre-fort le plus plébiscité  par les locataires. Le plus important est qu’ils peuvent supporter un certain volume d’objet. Désormais vous pouvez dormir sur vos deux oreillers grâce à ces armoires fortes.

Les statistiques du cambriolage en France
Attention réseau domestique sous surveillance