Incendie domestique : les gestes de prévention et de protection adaptés aux enfants

L’incendie domestique est la deuxième cause de mortalité chez les enfants en bas âge. Cela s’explique par le fait que les enfants de moins de 5 ans ont tendance à se cacher dans les placards et risquent de s’étouffer avec les fumées toxiques, car leur respiration est accélérée malgré une faible capacité respiratoire. Des mesures de prévention et de protection s’imposent donc, et les sensibilisations face aux dangers du feu débutent chez les enfants de 3 ans.

Des mesures de sécurité essentielles

Pour éviter les risques d’incendie domestique, un enfant ne doit jamais rester sans surveillance, et il faut faire en sorte que les allumettes et les briquets ne soient pas à sa portée. Et si jamais un incendie se déclenche, vous devez lui apprendre à marcher à 4 pattes, en posant un linge sur la bouche et en suivant un adulte vers la sortie.

Bien entendu, des séances d’exercices d’évacuation régulières sont à prévoir pour apprendre aux tout jeunes de ne pas s’affoler et de trouver rapidement les sorties. Pour les plus grands, il est conseillé d’indiquer l’emplacement des extincteurs, ainsi que la manipulation de ce genre d’appareil.

D’autres sources d’incendie domestique

Le plus tôt possible, apprenez à vos enfants qu’il existe de nombreuses sources d’incendie dans la maison. C’est entre autres le cas des produits inflammables comme les casseroles et l’huile sur le feu dont ils ne doivent jamais s’approcher.

Il en est de même pour les prises électriques qui doivent toujours être équipées de grilles de protection pour éviter le contact avec les enfants, ainsi que les produits inflammables comme les rideaux et les vêtements qui risquent de brûler en contact d’un court-circuit.

Les statistiques du cambriolage en France
Attention réseau domestique sous surveillance