Les détecteurs de fumée

En France, toutes les deux minutes un incendie se déclare et les causes peuvent être multiples mais sachez qu’un incendie sur trois est d’origine électrique.

Beaucoup se demandent si les détecteurs de fumée sont obligatoires.

En cas d’incendie, vous disposez de moins de 5 minutes avant que ce dernier devienne incontrôlable : lors de la première minute, 1 verre d’eau suffit pour maîtriser le feu, il faudra 1 seau d’eau dans la deuxième minute puis, dans la troisième minute seule une citerne d’eau pourra éteindre le feu.

Quelques chiffres :

  • Chaque année 2500 000 déclarations pour sinistres incendie sont faites aux assureurs.
  • Toutes les 2 minutes, un incendie se déclare.
  • Au cours de sa vie, 1 Français sur trois sera victime d’un incendie.
  • C’est pour les enfants de moins de cinq, la deuxième cause de mortalité dans le secteur des accidents domestiques.
  • Chaque année 800 décès/ 10 000 victimes.
  • En France durant l’année 2010, 1200 personnes ont consulté les hôpitaux suite à un incendie domestique.

Si les chiffres parlent d’eux mêmes, on comprend aisément que la rapidité d’intervention est primordiale et que la détection des fumées est indispensable.

Cette détection et alerte peut être faite par les DAFF. (Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée).

Le détecteur optique de fumée

Le détecteur de fumée optique est composé d’une cellule photoélectrique et est le seul détecteur reconnu et autorisé en France (Norme NF).

Fonctionnement : une LED émet un faisceau lumineux qui éclaire une chambre obscure de détection. Dans cette chambre, est disposé une cellule photoélectrique (récepteur), qui transforme ce faisceau lumineux en un courant électrique de faible intensité. En cas d’incendie, la fumée pénètre dans la chambre obscure, le faisceau se reflète sur les particules de fumée et vient «stimuler» la cellule réceptrice, ce qui déclenche la sirène (piezzo).

Le détecteur ionique

Le détecteur ionique existe depuis plus de 50 ans mais contient une substance radioactive (de très faible intensité. En France, les détecteurs ioniques sont interdits pour tout usage domestique.

En 2015, les occupants de logement, les locataires ou propriétaires seront tenu (Obligatoire) d’installer (faire installer), vérifier et entretenir au moins un détecteur de fumée (NF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *