Sécuriser sa porte de garage

Porte de garage : attention danger d’effraction

D’abord un chiffre, 12% des cambrioleurs passent par la porte de garage pour s’introduire chez Vous. En effet ce type de porte, celle s’ouvrant vers le haut (basculante) est souvent très facile à ouvrir en raison de la conception de son système de fermeture. La fermeture s’effectue par un système de tringlerie sur les deux coté du bâti, malheureusement les pênes de fermeture sont souvent de très mauvaise facture et ne résistent que très peu de temps.

Il est possible cependant de renforcer la fermeture par des dispositifs de fermeture plus résistants.

La première possibilité est d’installer coté interne de la porte une barre dite de sécurité que l’on verrouillera soit dans le tableau de la porte, soit directement dans les murs.

La deuxième solution réside dans l’installation d’une serrure de porte de garage se fixant sur le bas de cette dernière et se «crochetant» directement sur le sol. Ce système a également la particularité d’empêcher l’effraction par soulèvement de la porte au pied de biche. Cette serrure est composée d’une plaque de métal fixée par des boulons sur le sol et un cadenas en acier. Cet ensemble est un élément de défense important et retarde considérablement l’effraction de la porte.

Enfin, la réponse maximale que vous pouvez faire à la tentative d’effraction sur votre porte de garage est d’installer le Combiné Granit. Cet élément de fermeture est présenté comme le produit de protection le plus solide au monde et le plus efficace !

Afin d’obtenir cette réputation ce produit a du résister à une série de tests: perçage, sciage, écrasement, coups de marteau et autres burins… lui confèrent aujourd’hui la norme SKG**.

Cette serrure de porte de garage est composée de trois éléments :

  • une plaque de métal haute résistance se fixant directement sur le sol.
  • un élément (cémenté) s’installant sur la porte destiné à recevoir un cadenas.
  • un cadenas blindé.

Une fois fermé ce dispositif offre très peu de prise à l’effraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *