Les matériaux ignifuges pour prévenir l’incendie domestique

Efficaces pour limiter les départs de feu, les matériaux ignifuges contribuent à la prévention des incendies domestiques. Il s’agit de bois, de textiles, de matières plastiques, de béton armé et de structures métalliques recouverts d’un apprêt chimique de protection qui vont le changer en une matière non inflammable. Il s’agit d’une protection passive qui va servir à retarder et stopper la propagation des flammes.

Quels produits utiliser pour ignifuger une surface ?

Suivant le type et la dimension de la surface à protéger, il existe différents produits chimiques adaptés. Ces derniers sont souvent sous forme de liquide, de peinture et d’enduit qui ont subi des tests d’homologation afin de réduire les risques de danger particulier pour l’environnement humain, animal ou végétal. Il est également garanti que la résistance au feu sera maintenue malgré les fréquences d’usage et les années qui passent.

Une classification des matériaux ignifuges

Pour garantir la réaction au feu des matériaux ignifugés, il existe une classification M, soit M0 pour les matériaux « incombustibles » comme l’acier, le béton, la pierre, le verre, l’aluminium et bien d’autres encore.

Vient ensuite le classement M1 pour le bois ignifugé, les plaques de plâtre cartonnées qui sont « non inflammables », M2 pour les « difficilement inflammables » indiquant le bois ignifugé, les profilés PVC textiles en laine qui arrêtent de brûler dès que la source d’inflammation est enlevée.

Quant au M3, il renvoie aux matériaux moyennement inflammables qui correspondent aux bois massifs non résineux de 14 mm d’épaisseur, aux bois massifs résineux et panneaux dérivés du bois, aux textiles comme le nylon, l’acrylique et le polyester qui fondent, mais qui s’éteignent tous seuls en dégouttant dès que la source d’incendie est enlevée.

Quant au M4, cela désigne les matériaux facilement inflammables comme le bois massif non résineux d’une épaisseur inférieure à 14 mm, les fibres textiles comme le coton et l’acétate qui s’enflamment et brûlent rapidement.

Matériaux ignifuges, des règlements en vigueur

Pour limiter les risques d’incendie, certains établissements qui reçoivent du public (ERP) appliquent une règle dite du « 421 » qui impose un revêtement de sol de classe M4, un revêtement de mur M2 et un revêtement de plafond M1.
Pour protéger votre maison, vous pouvez vous inspirer de ces règlements, d’autant plus qu’il existe des articles décoratifs spécifiques comme les moquettes ignifugées sans produits chimiques dangereux. Ce type d’installation ignifuge est obligatoire pour augmenter les chances de survie des habitants en cas d’incendie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *