Se protéger du homejacking

Les Chauffeurs de pieds ou brûleurs de pieds : ancêtres du home-jacking

Définition du homejacking : véritable différence avec l’effraction de résidence principale ou de cambriolage classique, consiste à pénétrer de nuit ou de jour dans les habitations en présence des propriétaires.

Ce mode opératoire d’une extrême violence, physique et morale, permet aux malfrats de menacer les propriétaires afin de se voir remettre les objets de valeur, les clefs de voiture ou tout autre objet mis en sécurité dans un coffre.

On pense à tort que ce «phénomène» est une dérive moderne du cambriolage, il n’en est rien.

En effet ce genre de faits remontent à l’époque de la révolution française, où certains criminels (chauffeurs de pâturons) s’introduisaient chez les gens et brûlaient les pieds des propriétaires dans la cheminée afin de se voir remettre les richesses et économies (bas de laine).

Ces hordes de criminels protégés par des forêts à perte de vue et par la désorganisation totale de l’Etat écumaient les campagnes en toute impunité.

Alors comment se protéger des brûleurs de pieds des temps modernes ?

Les meilleures préconisations contre le homejacking :

De jour :

  • Équiper les portes d’entrebailleurs et de judas afin d’éviter les passages en force
  • Fermer les ouvertures extérieures, portails et porte de garage.
  • Fermer la porte d’entrée à clef
  • Fermer fenêtres et fenêtres de toit
  • Alarme avec sirène visible de l’extérieur
  • Autocollant signalant la présence de protection électronique
  • Camera

De nuit :

  • Installer des alarmes de portes
  • Détecteurs magnétiques, périphériques, barrière infrarouge
  • Projecteurs infrarouges extérieurs
  • Alarme de jardin et terrasse
  • Détecteur bris de glace et de choc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *