Attention aux repérages des cambrioleurs !

La représentation d’un symbole ou d’un dessin a proximité de votre habitation ( à la craie, au feutre, ou gravé sur votre boite aux lettres) n’est jamais anodin car il précède souvent une vague de vol (Voiture ou jantes) ou cambriolage dans le quartier (le repérage).

En effet ces signes servent dans la plupart des cas a donner des informations sur l’activité ou la fréquentation d’une habitation. (mentionner ce type d’informations dans un calepin, lors d’un contrôle de police deviendrait « gênant »)

Dans le but de préparer leurs futurs larcins, les cambrioleurs s’organisent pour établir une sorte d’analyse de la vie d’un quartier ou de votre propriété.

Ils s’arrangent pour cibler les heures les plus adéquates pour venir cambrioler votre maison, la procédure est simple, exemple :

Il suffit de cibler un quartier et de distribuer des publicités et des prospectus, si le courrier n’est pas relevé durant plusieurs jours c’est que le propriétaire est absent, en congés ou que la maison est inoccupée (squat).

Rien de plus facile également d’obtenir les numéros de téléphones d’une demeure via un annuaire téléphonique, puis une fois devant la maison de s’assurer que les habitants répondent ou pas (Téléphone GSM, cartes prépayées).

Pour connaitre le statut des habitants et choisir les personnes plus vulnérables (âgées,seuls) et afin d’amoindrir le risque d’être découvert , ces derniers inventent des sondages, se font passer pour des agents immobilier ou autres démarcheurs a domicile.

Une simple observation depuis le trottoir permet de connaitre les heures de départ des occupants : départ/retour du travail, emmener/aller chercher les enfants a l’école ou tout simplement partir faire son marché dominical.

La nuit ( ou les mois d’hiver, les journées sont plus courtes), permet de déterminer la présence des occupants en regardant la présence ou non de lumière (Idem pour les jours de fêtes familiales comme Noel, jour de l’an).

Toutes ces informations ainsi relevées, permettent d’établir une cartographie d’activité précise d’un quartier et ainsi de minimiser les risques de se faire repérer pour les cambrioleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *